Abbé François-Adelme Blouin

1827-1895

Fils de François Blouin et Julie Cottin dite Dugal, il naît le 25 mars 1827 dans la paroisse de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans. François-Adam, porté aux fonts baptismaux la même journée par son parrain Simon Pellerin et sa marraine Geneviève Blouin, est le deuxième des huit enfants de Julie. Pour son père François qui épousera en secondes noces Marie Barbe Roy, il sera le deuxième de dix-huit enfants. Le petit François-Adam sera désormais connu sous le nom François-Adelme Blouin.

Ordonné prêtre à Québec le 18 novembre 1852, il pratique son ministère dans les paroisses suivantes :

–        De 1852 à 1856, à la paroisse Saint-François-Xavier de Chicoutimi. Le 1er avril 1856, il y célèbre le mariage de son cousin Cyprien, le fils d’oncle Pierre Blouin et de tante Marie-Josephte Blouin. Julie Blouin, sœur de François-Adelme, signe comme témoin.

–        Du 12 septembre 1856 au 26 juillet 1867, curé du Bic;

–        De 1867 à 1870, curé de Grande-Rivière avec desserte de Pabos. Le 18 juillet 1870, il y bénit le mariage de sa sœur Émérentienne et de Louis-Zéphirin Joncas.

–        De 1870 à 1895, curé de Carleton dans la baie des Chaleurs. Il est aussi vicaire forain pour le comté de Bonaventure et chanoine honoraire de la cathédrale de Rimouski. Il a obtenu le décret de l’érection du chemin de croix dans la chapelle du couvent de Carleton.

Le 10 décembre 1894, il avait célébré les funérailles de son père à Saint-Vallier.

Il décède dans sa paroisse le 27 juillet 1895, âgé de 68 ans, 4 mois et 2 jours. Et le 30 juillet, il est inhumé dans le chœur de l’église de Carleton, au coin du maître autel, du côté de l’évangile. Une multitude de célébrants et d’amis portent aux cieux le Très Révérend François-Adelme Blouin, un homme de Dieu exceptionnel. Sa sœur Julie, son beau-frère François Lavoie et sa nièce Emma Lavoie signent le registre.

Artiste talentueux, il a effectué de considérables travaux de décoration aux églises où il a exercé son ministère, particulièrement celle de Carleton, son lieu d’attache pendant 25 ans.

René Beloin, no 412

Références :

–        Un visage de l’Île d’Orléans Saint-Jean de Raymond Létourneau, page 356.

–        Notes de recherches de M. Paul Blouin, arrière-arrière-petit-fils de François Blouin.

De la sixième génération en terre d’Amérique, voici sa lignée patrilinéaire :

François Adelme (6e) à François & Julie Cottin dite Dugal (5e) à René & Geneviève Terrien (4e) à René & Marie-Josephte Plante (3e) à Gabriel & Catherine Jahan (2e) à Emeri & Marie Carreau (1re)

Révérend François-Adelme Blouin, prêtre artiste